actualités

Forum bois construction 2021

Le FBC 2021, grand raout de tous les acteurs de la filière bois, a lieu cette année au grand palais éphémère à Paris. Notre équipe y présente le projet des nouveaux équipements publics de la Gavotte aux Pennes-Mirabeau, au Nord de Marseille. L’opération est en fin de chantier. Elle constitue un jalon important pour notre expérience de construction bois et biosourcée en climat méditerranéen. Le projet est labellisé Bâtiments durables Médterranéens BDM niveau Or. Il illustre en particulier l’efficience du tandem biosourcé + géosourcé pour assurer le confort d’été qui devient le principal point d’attention de nos démarches actuelles.

2870 tonnes de CO2

Le promoteur REI, engagé sur l’écologie et la construction bois depuis sa création, démarre sa première opération en région lyonnaise avec l’équipe de Tectoniques.  Pour ce projet, REI est associé à l’équipe lyonnaise de Icade.
Le programme se situe dans l’écoquartier des orfèvres à Trévoux et regroupe 84 logements et un gite. Il est construit majoritairement en bois (bois intégral pour les immeubles en deuxième famille et solution mixte bois-béton pour les ouvrages en troisième famille). Le projet atteint le niveau E3C2 et le label biosourcé niveau 3 avec notamment un chauffage bois-énergie.
Le gain total de CO2 sur l’opération pour une durée de vie du bâtiment de 50 ans est d’environ 2870 tonnes soit 34 tonnes de CO2 par appartement.
Par comparaison ces 2870 tonnes représentent 11 millions de km en voiture soit 161 000 allers-retours Lyon-Trévoux.

Paille, chanvre et bois

Le chantier des écoles de Melun, sur l’éco-quartier Woodi, est en phase de montage. La construction est majoritairement constituée de bois (FOB, MOB, CLT nervurés en planchers, structure solives pour toiture) et de matériaux biosourcés (caissons paille en toiture et biofib-trio en vertical / chanvre ouate et lin).
Les caissons sont approvisionnés vide sur le site car la pose des isolants est assurée, in situ, en heures d’insertions.
Pour l’instant, le chantier ne semble pas trop souffrir de la tension sur la fourniture du bois et des produits de la filière.

Enfin livré

Après de multiples péripéties, le chantier des logements sociaux, rue Pasteur à Caluire, est enfin livré. 
Réalisé pour Lyon Métropole Habitat, ce programme est construit en solution mixte bois – béton.
Il comprend 69 logements tous bi-orientés, dotés de loggias et distribués par des coursives extérieures. 
Les façades à ossature bois – FOB – sont habillées en plaques fibrées et en bardage acier, alternant le mat et le brillant, le minéral et le métallique.
Nous adressons une dédicace spéciale à Sébastien Dangin qui a suivi, pour Tectoniques, la fin de ce laborieux chantier.
Reportage photos: Renaud Araud.

Nouvelles aventures

Après plus de dix années passées Boulevard Eugène Deruelle, les architectes et les ingénieurs de Tectoniques se projettent vers une nouvelle aventure et dans un autre environnement.
Ce dernier est envisagé comme une plateforme collaborative regroupant des métiers et des compétences élargies dans une dynamique d’échanges et de partage d’expériences.
Ce changement d’espace et de paradigme professionnel est aussi un changement de génération. Tectoniques est en effet en train de rajeunir et de renouveler le groupe d’associé(e)s.

Ville – Campus

L’agence est lauréate du concours pour la création d’un équipement mutualisé Ville-Campus au centre de Vaulx-en-Velin.
L’école nationale d’architecture de Lyon / ENSAL et l’école de l’aménagement durable des territoires / ENTPE sont les prestigieux voisins et utilisateurs du nouvel équipement.
Il a pour ambition de favoriser les échanges et la collaboration entre les acteurs du monde économique, de l’enseignement secondaire et supérieur, de la formation professionnelle, du développement social et de la société civile. 
Le projet est conçu comme une plateforme polyvalente, évolutive et très ouverte sur l’espace public.
Construit en bois et en matériaux biosourcé + géosourcés, le projet est un démonstrateur sur le plan constructif et environnemental, notamment à destination des étudiants architectes et ingénieurs, qui sont les concepteurs de demain.

Le bois floqué

Le monde de la construction bois est en train de changer de paradigme.
Les dispositifs que nous utilisions jusque-là ne sont plus conformes à l’environnement règlementaire qui est en train d’être élaboré sur la sécurité incendie des constructions bois.
Nous sommes donc contraints d’adapter nos projets, y compris sur des chantiers déjà en cours mais conçus avec les anciennes règles.
C’est notamment le cas à Strasbourg, pour l’ilot démonstrateur bois et biosourcé du Port du Rhin.
Le premier bâtiment est pratiquement en fin de montage et une série d’adaptations a dû être intégrée en cours de chantier, sur les conseils d’Eric Dibling (AMO du maître d’ouvrage) et du bureau de contrôle, Cyrille Camus (Socotec). 
Une des mesures la plus spectaculaire concerne les flocages de toutes les ferrures d’assemblage afin d’assurer leur stabilité au feu.
Ce dispositif donne lieu à des images inédites jusque-là sur un chantier bois.

ENEDIS en toute transparence ?

Le Campus de formation ENEDIS se situe à côté de Saint Bel, sur le site de la villa Mangini, du nom d’une méconnue mais extraordinaire famille d’entrepreneurs humanistes Lyonnais. Un livre passionnant, écrit par Laurence Duran Jaillard, leur est consacré aux éditions Libel.
La maison elle-même est signée par l’architecte Gaspard André.
Dans le sillage de cette empreinte humaniste, notre atelier de projet a été très vivant et passionnant pour notre équipe, avec en particulier la mise au point de dispositifs constructifs innovants et une démarche environnementale exemplaire.
Nous avons partagé cette étude avec Adelfo Scaranello architecte, Jean Baptiste Lestra paysagiste et nos amis d’Arborescence et d’eEgénie.
Nous avons malheureusement appris dans la presse, et après tout le monde, que nous avions perdu cette consultation.
Cette désagréable expérience nous a permis de découvrir les pratiques bien curieuses et parfaitement opaques d’ENEDIS …
Sur ce plan nous sommes bien loin de l’esprit des Mangini.
Nous félicitons par ailleurs l’agence Chabanne qui a été désignée lauréate de cette belle opération.
Images / Entre chien et loup 

Not in my backyard

Nous avons déposé puis obtenu cet été, pour le compte d’un propriétaire privé, un permis de construire concernant la reconstruction d’une maison de ville qu’il possède, au bout de la rue des Tables Claudiennes, sur les pentes de la Croix-Rousse à Lyon.
Ce permis fait aujourd’hui l’objet de plus de 65 recours. 
D’une certaine manière, nous pourrions être assez fiers d’avoir ainsi établi une sorte de record. 
Nous sommes au contraire plutôt étonnés et déçus de constater qu’un projet respectant strictement les règles d’urbanisme et affichant de fortes ambitions constructives et environnementales soit stigmatisé à ce point par son voisinage. 
La nouvelle maison est entièrement construite en bois et en matériaux biosourcés et affiche une empreinte environnementale totalement inédite sur les pentes de la Croix-Rousse.
Elle présente par ailleurs une architecture sobre et en cohérence avec les immeubles canuts qui l’environnent.
Mais le “NIMBY” est à l’œuvre.
On peut imager cette posture par un “on peut faire pleins de choses intelligentes mais surtout pas devant chez moi”.
Les arguments avancés dans les recours procèdent d’une pure recherche de contentieux et d’empêchement. Ils sont clairement à charge et sur un registre pas de ça ici.
Un détail amusant pour finir sur ce feuilleton des pentes : une partie des architectes et des ingénieurs du groupe Tectoniques sont Croix-Roussiens, et de très longue date pour certains d’entre eux. 
Nous assistons donc calmement à ces échanges, comme habitants d’un quartier que nous aimons et que nous imaginons évolutif et vivant.

Filière mixte bois-béton

L’agence est lauréate d’une consultation pour le lot i du nouveau quartier Grand Parilly à Vénissieux.
Les bâtiments sont conçus en filière mixte bois-béton et s’inscrivent ainsi dans une nouvelle génération constructive et architecturale de la Métropole Lyonnaise.
Les bois et leur transformation sont sourcés régionalement.
Les niveaux de performances sont BEPOS Effinergie 2017(E3C1), NF habitat HQE et niveau performant du référentiel Grand Lyon.
Le programme comprend 115 logements et des espaces partagés.
L’aménageur est Lionheart accompagné par D2P conseil et l’agence Atelier Roche comme architecte en chef.
Icade est maître d’ouvrage du lot et nous partageons ce projet avec l’agence BBC.

La RE 2020 enfin dans le bon sens

Les déclarations du 24 Novembre de la Ministre de la transition écologique concernant la trajectoire de la future RE 2020 constituent un vrai changement de cap et un engagement fort sur la diminution de l’empreinte carbone des constructions. Après une longue période de tergiversations et des scénarios de valorisation des filières parfois farfelus, nous voici enfin avec une feuille de route qui valorise à sa juste place les matériaux bois et biosourcés.

CLT Français

Le reportage photo sur la Maison de l’enfance d’Albertville vient de nous être livré / sélection de quelques vues ci-dessus. Conçu de manière très compacte, le projet est pourtant d’une grande diversité programmatique. Il regroupe un multi-accueil, un relais d’assistantes maternelles, une crèche familiale, un restaurant scolaire et un centre de loisirs. Il est construit à partir d’un procédé hybride. Un bloc central en pré-murs béton est environné et surélevé par une structure en bois. Cette dernière est constituée de panneaux verticaux en CLT et de planchers en solivages lamellé-collé. Le CLT est fabriqué en bois français (PLX de Monnet Sève). Les isolants sont en matériaux biosourcés (ouate de cellulose, laine de bois et métisse en textiles recyclés). L’équipement est chauffé par un réseau de chaleur en biomasse et ventilé par une CTA adiabatique.

Présentation du programme de recherche Rénovacime le 14 Octobre au Pôle Excellence Bois

La majeure partie des constructions réalisées dans les 400 stations françaises souffrent des mêmes maux : une architecture trop systématique, des appartements exigus, une décoration intérieure défraîchie, des espaces communs mal organisés, peu conviviaux et proposant trop peu de services, des façades mal isolées, des châssis peu performants, des équipements énergivores (convecteurs électriques, éclairages mal calibrés, équipements sanitaires et cuisines restreints), et un entretien souvent incomplet, car rendu complexe par le statut des copropriétés.
Le constat est connu : la qualité de l’immobilier s’érode et l’image des stations se paupérise.

La lutte contre les lits froids est donc devenue un enjeu central de la viabilité des stations. Au delà de la nécessaire rénovation d’un patrimoine vieillissant, il s’agit d’offrir une seconde jeunesse aux copropriétés de résidences secondaires. Il faut stimuler l’occupation, par un confort accru, des services facilitateurs et une habitabilité pensée pour les quatre saisons.
Aujourd’hui cette démarche doit aussi être adossée à une réflexion sur l’empreinte écologique des interventions.
La montagne est en effet un milieu naturel et social vulnérable.

L’étude prospective développée dans le cadre du programme Renovacime est générique, ouverte et partageable. Elle propose des dispositifs applicables à toutes les situations.
Le premier axe concerne la rénovation de l’enveloppe du bâti pour améliorer la performance énergétique et en réactualiser l’esthétique.
Le deuxième axe s’intéresse à l’habitabilité des logements, à leur possible agrandissement et à leur confort.
Le troisième axe imagine la reconfiguration des parties communes pour intégrer de nouveaux services
Enfin le dernier axe explore la densification d’usage par la création de nouvelles surfaces habitables en surélévation.
le programme défends le recours massif à la filière bois et aux matériaux bio-sourcés ainsi que la sollicitation de circuits courts en termes d’approvisionnement et de compétences.

Le programme est développé sous l’égide du Pôle Excellence Bois par les concepteurs des agences Tekhné et Tectoniques, les ingénieurs de Tribu, Arborescence, Denizou, Charpente Concept, Tectoniques ingénieurs et l’entreprise Maître Cube. Dessins Alexandra Marin Leaf et perspectives de Vladimir DMDJ

Lauréats des Trophées Séquences bois 2020

La halle de Marcy l’Etoile, dans les Monts du Lyonnais, est lauréate des Trophées Séquence bois 2020. Elle est caractérisée par une nappe en bois tissée et cintrée, mise au point avec les ingénieurs d’Arborescence.

Solution bois intégrale

Le permis de construire pour une opération de 4500 m2 de bureaux à Dardilly, a été déposé. Le projet est conçu en solution bois intégrale et vise le label Breeam very good. Libérés des cages d’escalier qui sont déportées hors du volume habitable, les plateaux sont conçus pour être aménageables en flex-office, open-space ou bureaux classiques. Le groupe Duval est maître d’ouvrage. La livraison est prévue en 2022.

Simulateur bois et biosourcé

Ce nouvel outil a été développé par le bureau d’études VIZCAB (spécialisé dans les ACV et les enjeux bas carbone) et le groupe Tectoniques sous la direction du FCBA et du CNDB, avec le soutien de France Bois Forêt, du CODIFAB et de la DHUP (Direction de l’Habitat, de l’Urbanisme et des Paysages).
Ce simulateur, basé sur un tableur Excel automatisé, vise à évaluer des solutions constructives en fonction d’un taux de matériaux biosourcé visé. Ne nécessitant pas de métré, le simulateur se base sur des données élémentaires telles que les surfaces habitables ou le nombre de niveaux. Téléchargement ci-dessous

CLT + BTC

Après la trêve sanitaire, le chantier de la Gavotte, aux Pennes Mirabeau, vient de reprendre. La phase actuelle mobilise en particulier les plaques de CLT avec environ 1000 m3 requis pour l’opération, et les ouvrages en BTC (briques de terre crue) qui compensent la faiblesse inertielle de la construction bois. L’opération a obtenu le niveau OR du label BDM (Bâtiments Durables Méditerranéens).

Travaux récents

Ce book présente de manière détaillée et documentée les projets récents de l’agence. Un peu de patience est nécessaire pour le téléchargement des 300 pages.

bois + béton

Toute juste inaugurée et déjà fermée à cause du confinement, la Maison des arts de Charbonnières-Les-Bains n’a pas eu beaucoup de temps pour se roder. L’équipement appartient à une nouvelle génération de projets de l’agence Tectoniques. 
Dans la continuité du travail engagé, certains points comme la matérialité, le rapport au sol ou le mode constructif évoluent vers d’autres dispositifs que ceux que l’agence développe habituellement, en particulier autour des solutions constructives « tout bois ».
Le projet est formé d’un socle en béton surmonté d’un ouvrage construit en bois. Le socle accueille La Maison des Jeunes  tandis que la “coiffe en bois” abrite l’école de musique et de danse.
Le hub énergétique est constitué d’un ensemble innovant avec une chaudière à condensation couplée à une pompe à chaleur à absorption gaz, elle-même associée à trois pieux géothermiques verticaux de 120 mètres de profondeur.
Reportage photo complet prochainement.

12 ans après

12 ans après sa livraison, l’espace de ski nordique de Bessans en Haute Maurienne a pris quelques marques mais affiche fièrement son âge.
Les skieurs sont, eux, toujours plus nombreux sur ce site où la neige ne manque jamais. Ces photos ont été prises en Mars 2020, juste avant le confinement.

Construire un nouveau territoire pour les JOP 2024

Dans le cadre des opérations d’organisation des jeux olympiques et paralympiques de Paris 2014, notre groupement, conduit par l’entreprise Maître Cube, est lauréat de la consultation en marché public global de performance pour la réalisation de deux écoles sur la commune du Bourget. Ces deux projets sont très ambitieux au plan constructif, avec une filière bois et biosourcée complète, et sur les objectifs environnementaux avec un niveau passivhaus.
Notre équipe d’architectes est constituée de Tectoniques et de nos amis d’Ajeance. A003 complètent ce binome pour la partie opérationnelle.
La ville du Bourget et la SPL le Bourget Grand Paris sont maîtres d’ouvrage de l’opération. TVK et Base sont en charge de la ZAC Cluster des Médias (site d’accueil du projet) créée autour de la Solideo à l’occasion des Jeux Olympiques de Paris.

Macro-composants façades

Le programme de logements sociaux, rue Meunier, à Villeurbanne pour EMH est en cours de livraison.
Les macrocomposants ossaturés en bois ont été préfabriqués dans les ateliers de SDCC à Varces.

Reportage photo prochainement.